Vous aimez !



Conversion de formats de fichier avec Qgis

qgis

 

Qgis (Quantum GIS) est un logiciel SIG bien connu dans le monde de la géomatique pour de nombreuses raisons dont :

  • la gratuité et code-source ouvert

  • multiplateforme : Windows, Linux, Mac OS

  • une communauté de développeurs bénévoles et de sociétés commerciales nombreuses et réactives

  • de nombreux modules gratuits augmentant les fonctionnalités de base du logiciel

 

Il offre une réelle bonne alternative aux logiciels SIG commerciaux tels que Mapinfo, Geoconcept, Arcview...

Néanmoins dans les cas où j'ai été amené à manipuler des fichiers .tab contenant des millions d'objets linéaires ou ponctuels vectoriels, Qgis 1.7 se révélait être au moins 2 fois plus lent que Mapinfo 7. Qgis se rattrapant par une interface plus sexy que celle de l'austère Mapinfo.

Une des qualités aussi de Qgis est sa capacité à traiter en input et output un large panel de formats de fichier tels que le shp, tab, gml, gpx, kml, geojson, georss... Il peut se connecter à des serveurs de données distants tels que Postgresql et à des web services cartographiques (WMS, WFS...). Les versions récentes de Qgis permettent même d'en faire un serveur cartographique grâce à l'intégration de Mapserver.

 

L'application geomarketing (http://owlapps.net/application-geomarketing) permet d'exporter les zones isochrones au format kml. Avec ce logiciel vous pourrez convertir votre fichier kml en fichier de format shp et ainsi utiliser la zone isochrone avec vos propres données dans un logiciel SIG puissant pour retravailler la géométrie de votre zone isochrone, faire des requêtes spatiales, faire des cartes...

 

 

site officiel : http://www.qgis.org/