Vous aimez !



Le magazine "i comme info" du crédit lyonnais (LCL)

En temps de crise, chaque sou compte et on devient plus attentif à ses sorties et entrées d'argent.
C'est pourquoi dernièrement je me suis décidé à surveiller un peu plus les transactions sur mon compte courant au "crédit lyonnais" (LCL).

En janvier dernier, je lis attentivement mon dernier relevé bancaire, rien à redire, les frais bancaires sont exorbitants, tout est normal donc, à part un débit de 9,90 euros au bénéfice de "i comme i". Intrigué je fais des recherches sur Internet et je trouve une correspondance : "i comme info" un magazine de la LCL.
Je passe à l'agence gérant mon compte et demande à une employée si "i comme i" est bien le magazine du réseau de la LCL.
Elle confirme et je lui demande à quoi ressemble ce fameux magazine, elle m'indique du doigt quelque chose qui ressemble à un flyer vu le format et l'épaisseur...

J'étais abonné à ce flyer sans le savoir et sans l'avoir demandé ! Depuis 2009 la LCL me prélève 9,90 euros tous les 3 mois pour ce magazine et quel mag, un pauvre livret en format A5, dont les articles sont des copiés/collés de contenus accessibles gratuitement sur des sites Internet tiers.

Maigre consolation, je ne suis pas le seul pigeon, LCL fait de l'élevage intensif de volatiles du genre Columba.
Elle n'est pas la seule banque à faire dans la vente sans accord explicite du client, on peut citer
les "servissimes" ("sévicimes" serait plus approprié) de BNP Paribas.



Pour aller plus loin et plus...profond : http://www.capital.fr/finances-perso/dossiers/banques-les-pratiques-commerciales-abusives-perdurent-436641