Aller au contenu principal

Dorotheenstraße


Dorotheenstraße


La Dorotheenstraße (en français, rue Dorothée) est une rue de Berlin dans le quartier de Mitte, qui porte le nom de la princesse Dorothée de Brandebourg (1636-1689).

Nommée depuis 1822 en l'honneur de la princesse Dorothée (1636-1689), épouse du prince-électeur Frédéric-Guillaume Ier de Brandebourg (1620-1688), elle est rebaptisée en 1951, du temps de Berlin-Est, Clara-Zetkin-Straße d'après la révolutionnaire Clara Zetkin, avant de reprendre son nom d'origine en 1995.

La rue s'étend parallèlement à Unter den Linden d'est en ouest sur une distance d'1,3 km. Elle commence à la Ebertstraße, coupe la Wilhelmstraße et la Friedrichstraße et se termine au Kupfergraben, un des bras de la Spree.

Certains édifices sont classés:

  • N°16, immeuble d'habitation au coin de la Hegelplatz
  • N°26, immeuble de bureaux (Chambre de commerce de Berlin)
  • N°28, ancien institut d'histoire naturelle et de médecine de l'université Frédéric-Guillaume construit en 1873-1883 par Paul Emmanuel Spieker, aujourd'hui studios de la télévision et radio ARD
  • N°37, ancien hôtel Splendid, construit en 1904
  • N°41-43, immeuble de rapport
  • N°84, ancienne entrée du Markthalle IV, aujourd'hui bureau de presse et d'information du gouvernement fédéral (façade préservée)
  • N°90, immeuble d'habitation construit par Franz Schwechten
  • N°93, ancien ministère du Reich à l'Intérieur, construit en 1935-1937, devenu ministère de la Justice du temps de la République démocratique allemande, aujourd'hui bureaux du Bundestag

On remarque également:

  • N°97, immeuble de bureaux construit en 1975 par Bruno Flierl
  • (de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Dorotheenstraße » (voir la liste des auteurs).
  • Portail de Berlin
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme

Text submitted to CC-BY-SA license. Source: Dorotheenstraße by Wikipedia (Historical)


Langue des articles



PEUGEOT 205

Quelques articles à proximité